À propos de la SID

La Société islamique pour le développement du secteur privé (SID) est une institution financière multilatérale de développement, filiale du Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID).

La SID a été créée en Novembre 1999 pour soutenir le développement économique de ses pays membres à travers l’octroi de fonds pour les projets privés, la promotion de la concurrence et l'esprit d'entreprise, la fourniture de services consultatifs aux gouvernements et l’encouragement des investissements frontaliers.

La SID a un capital autorisé de 4 milliards USD. Actuellement, les actionnaires de la SID sont la BID (45%), 53 pays membres (46%) et cinq institutions financières publiques (9%). Le mandat de la SID encourage la cr ...

Objectifs

Les objectifs généraux de la SID sont :

  • Identifier des opportunités dans le secteur privé qui pourraient être des moteurs de croissance et leur fournir une large gamme de produits et services financiers.
  • Encourager le développement de la finance islamique et des marchés financiers.
Mission

Compléter le rôle de la BID à travers le développement et la promotion du secteur privé, en tant que véhicule promouvant la croissance et la prospérité économique.

Vision

Devenir une institution financière multilatérale Islamique de premier plan pour le développement du secteur privé

Activités

La SID a commencé ses opérations en Juillet 2000 et a financé des projets dans l'agriculture, la construction, l'éducation, la finance, la pêche, la santé, le pétrole et gaz, l'immobilier, la technologie, les télécommunications, le commerce, le transport, la production d'énergie et a fait des investissements dans plus de 30 pays membres.

Les activités de la SID sont centrées sur quatre axes stratégiques :

- Développer les circuits financiers islamiques dans le but de créer des effets multiplicateurs.
- Fournir des services de conseil pour l’établissement de fenêtres financières islamiques et la conversion des instituts financiers conventionnels en organisations islamiques.
- Fournir le financement pour les investissements dans les secteurs à fort impact et aider les gouvernements les conseillant en matière de privatisation, d'émission de Sukuk, et offres de financement de projets structurants.
- Améliorer son partenariat avec le groupe de la BID et d'autres MDB et mobiliser fortement des partenaires internes et externes afin d’aller au-delà de ses propres ressources.